Précisions concernant la reprise des traversées maritimes

Le député Noreddine Belmeddah a apporté, hier, des précisions concernant la reprise des traversées maritimes, suspendues depuis plus de 9 mois.

En effet, le député a indiqué, dans une publication sur sa page Facebook, que la reprise “normale” du transport maritime de voyageurs “dépendra de la décision de réouverture des frontières maritimes du côté algérien et européen.”

Cette décision, a t-il rappelé, “relève des hautes autorités en Algérie mais aussi dans les pays européens”, à savoir la France, l’Espagne et l’Italie.

Selon le député, l’entreprise du transport maritime de voyageurs (ENTMV) poursuit, pour l’instant, son programme de traversées dédiées au transport de fret.

Lors de son passage, début décembre, devant la Commission des transports et des télécommunications de l’Assemblée populaire nationale (APN), le PDG de l’ENTMV a indiqué que l’entreprise attend la décision des autorités pour rouvrir l’activité maritime de transport des voyageurs afin qu’elle puisse reprendre son activité et programmer les premières traversées dans les plus brefs délais.

L’ENTMV souffre d’une crise financière en raison de la suspension de ses traversées maritimes depuis le 17 mars. Ses pertes sont estimées à 900 milliards de centimes depuis la fermeture des frontières maritimes, selon son premier responsable.

🔴 في المباشر السابق والأسبق ذكرت لكم أنني تحدتث مع المدير العام للمؤسسة الوطنية للنقل البحري للمسافرين حول برنامج…

Publiée par ‎Député Belmeddah Noreddine النائب نورالدين بلمداح‎ sur Samedi 26 décembre 2020