France: Un Algérien s’est vu refuser la nationalité car il « travaille trop »

Mohamed, un jeune algérien de 36 ans s’est vu refusé la nationalité française car l’administration a jugé qu’il « travaille trop », rapporte ce mercredi BFMTV.

En France, le temps de travail légal est fixé à 151 heures par mois, alors que lui a cumulé près de 250 heures.

Le jeune algérien est arrivé en France en 2007 pour poursuivre ses études supérieures. Après avoir a obtenu plusieurs diplômes, il a décidé de s’installer avec sa famille à Reims.

« Monsieur, on ne peut pas vous accorder la nationalité française, vous avez dépassé le temps légal de travail en France. » écrit la sous-direction à la nationalité française dans son courrier à Mohammed qui dit être « choqué » par cette réponse.

Quitter la version mobile