Air Algérie: Un manque à gagner de 38 à 40 milliards DA

Le manque à gagner de la compagnie aérienne nationale Air Algérie est estimé entre de 38 et 40 milliards DA durant l’année 2020.

C’est ce qu’a indiqué, ce dimanche, le conseiller du PDG de la compagnie, Mohamed Charef, cité par l’agence APS.

Intervenant sur les ondes de la la radio nationale, le responsable d’Air Algérie a reconnu que la crise sanitaire du covid19 aura un impact sur le plan de redéploiement et d’investissement de la compagnie estimant que la décision de la reprise des vols domestiques est un “petit soulagement.”

Le conseiller du PDG de la compagnie aérienne nationale a affirmé que “l’état est là” pour accompagner le pavillon national notamment dans son projet de renouvellement d’une partie de sa flotte.

Il a fait savoir qu’Air Algérie a présenté un plan aux autorités pour le renouvellement de sa flotte.

“… Certains avions auront 25 ans d’âge d’ici à 4 à 5 ans. Ceci nécessitera beaucoup d’investissements pour maintenir leur état de navigabilité et pour respecter les dispositions de sécurité aérienne”, a indiqué Mohamed Charef.