Algérie:La fermeture des frontières “ne peut pas être éternelle”

La fermeture des frontières de l’Algérie “ne peut pas être éternelle”, a affirmé le député Noureddine Belmeddah, cité par le site VisaAlgerie.

Dans une déclaration à TSA, le député assure que l’Algérie “ne va pas maintenir le ciel fermé” à ses enfants.

Noureddine Belmeddah a évoqué, mercredi, des “indicateurs d’une reprise imminente des vols vers l’Algérie.”

Parmi ces indicateurs, selon le député, “l’achat par l’Algérie d’un matériel des États-Unis pour le dépistage de la Covid19 ainsi qu’un nombre important de tests.”

Pour lui c’est “un des indicateurs que les ressortissants algériens seront contrôlés au niveau des aéroports.”

Noureddine Belmeddah a tenu, par ailleurs, à préciser que la reprise des vols “dépend des plus hautes autorités.”

Pour rappel, les frontières aériennes, maritimes et terrestres de l’Algérie sont fermées depuis 9 mois.