Algérie:La fermeture des frontières « ne peut pas être éternelle »

La fermeture des frontières de l’Algérie « ne peut pas être éternelle », a affirmé le député Noureddine Belmeddah, cité par le site VisaAlgerie.

Dans une déclaration à TSA, le député assure que l’Algérie « ne va pas maintenir le ciel fermé » à ses enfants.

Noureddine Belmeddah a évoqué, mercredi, des “indicateurs d’une reprise imminente des vols vers l’Algérie. »

Parmi ces indicateurs, selon le député, “l’achat par l’Algérie d’un matériel des États-Unis pour le dépistage de la Covid19 ainsi qu’un nombre important de tests.”

Pour lui c’est « un des indicateurs que les ressortissants algériens seront contrôlés au niveau des aéroports. »

Noureddine Belmeddah a tenu, par ailleurs, à préciser que la reprise des vols « dépend des plus hautes autorités. »

Pour rappel, les frontières aériennes, maritimes et terrestres de l’Algérie sont fermées depuis 9 mois.