Fermeture des frontières: l’Algérie entame le 9e mois

L’Algérie entame, ce mercredi 18 novembre, le 9e mois de fermeture de ses frontières aériennes, maritimes et terrestres.

Une réouverture des frontières est quasiment exclue au moins d’ici la fin de l’année en raison de la recrudescence des cas de contamination au Covid19 en Algérie et dans les autres pays notamment européens.

L’Europe a dépassé, hier, la barre des 15 millions de cas officiellement recensés depuis le début de l’année, selon l’AFP. La France, avec laquelle l’Algérie a 32 vols quotidiens, a dépassé la barre des deux millions de cas.

L’Algérie a, de son côté, enregistré une hausse du nombre des contaminations. 1002 nouveaux cas ont été recensés le mardi 17 novembre.

Au vu de cette évolution de la situation sanitaire, une réouverture des frontières et une reprise des vols est, pour l’instant, quasiment exclue.

Le ministre de la santé avait affirmé que la réouverture des frontières ne peut être envisagée que “lorsque la situation sera améliorée” en Algérie et dans les autres pays.

Par ailleurs, il faut rappeler que des “milliers d’algériens” sont toujours bloqués à l’étranger depuis la fermeture des frontières, selon le quotidien El Watan.

La députée représentante de la communauté algérienne au Maghreb et au Moyen-Orient Amira Slim a annoncé qu’une nouvelle opération de rapatriement des algériens bloqués à l’étranger sera lancée prochainement.

Au total, les autorités ont rapatrié près de 33.000 ressortissants algériens de 44 pays depuis le début de la crise sanitaire.