Rapatriement: Vers le lancement d’une nouvelle opération ?

Une nouvelle opération de rapatriement des ressortissants algériens bloqués à l’étranger sera lancée prochainement.

C’est ce qu’a annoncé, hier au quotidien Echorouk, la députée représentante de la communauté algérienne au Maghreb et au Moyen-Orient Amira Slim qui n’a donné aucune date sur le début de cette opération.

Selon la même source, la députée a fait cette annonce en se basant sur “les communiqués publiés par différentes ambassades d’Algérie à l’étranger, indiquant que la priorité selon le gouvernement sera pour les personnes souffrant de maladies graves, les étudiants, les morts et les titulaires de visas de visiteur.”

L’opération de rapatriement des ressortissants algériens bloqués dans de nombreux pays depuis le début de la crise sanitaire a été organisée en quatre étapes par les autorités algériennes.

La quatrième et dernière étape a été lancée le 26 août et s’est achevée le 11 septembre par un vol au départ de Paris ver l’aéroport international d’Alger Houari Boumediene.

Pour rappel, le Président de la République Abdelmadjid Tebboune avait annoncé que près de 33.000 ressortissants algériens ont été rapatriés de 44 pays depuis le début de la crise sanitaire et la fermeture des frontières aériennes, maritimes et terrestres.

La compagnie aérienne nationale Air Algérie a effectué plus de 115 vols de rapatriement depuis le mois de mars.

L’entreprise nationale de transport maritime (ENTMV) a, quant à elle, effectué au moins 4 traversées maritimes de rapatriement.

Des opérations ont également été organisées pour le rapatriement, à travers les frontières terrestres, des algériens bloqués en Tunisie, en Libye et en Mauritanie.