Algérie: Appel à une “réouverture progressive” des frontières

Un sénateur a lancé un appel aux autorités pour une “réouverture progressive” des frontières de l’Algérie fermées depuis huit mois.

Dans une déclaration au journal électronique L’Info, le sénateur Abdelouahab Benzaïm a rappelé que de nombreux ressortissants algériens établis à l’étranger n’ont pas pu rentrer en Algérie.

“Certains parmi eux peuvent se payer le test PCR et leurs séjours dans des hôtels pour qu’ils soient en quarantaine” a indiqué Benzaïm.

Le sénateur se demande quel est le risque qu’il peut y avoir en laissant ces ressortissant rentrer en les “obligeant à faire des tests et à séjourner durant 14 jours dans un hôtel à leurs frais.” Pour lui, “on doit apprendre à vivre avec ce virus”.

S’exprimant, dimanche, sur les ondes de la chaine III de la radio nationale, le ministre de la santé a affirmé que la décision de la réouverture des frontières dépendra de “l’évolution de l’épidémie intra et extra muros, surtout en dehors (de l’Algérie, Ndlr)”