Algérie: La perspective d’une réouverture des frontières s’éloigne.

La perspective d’une réouverture des frontières de l’Algérie, fermées depuis maintenant 8 mois, s’éloigne en raison de la situation épidémiologique qui reste instable.

Les autorités ont été claires: Pas de réouverture des frontières avant une amélioration de la situation épidémiologique en Algérie et dans les autres pays notamment ceux avec lesquels il y a le plus de vols.

Ce matin, le ministre de la santé Abderrahmane Benbouzid a réaffirmé, encore, la position des autorités.

“Il est clair que la décision d’ouvrir ou pas (les frontières, Ndlr) dépendra, bien entendu, de l’évolution de l’épidémie, intra et extra muros surtout en dehors.” a t-il déclaré sur les ondes de la chaine III de la radio nationale.

Vous aimerez aussi: Réouverture des frontières: La décision dépend de l’évolution de l’épidémie

En Algérie, la situation est “tout à fait admissible” selon le ministre de la santé. Ces dernières 24 heures, 199 nouveaux cas ont été recensés, selon le bilan du ministère de la santé.

Cependant, la situation s’est dégradée dans les pays voisins, notamment les pays européens avec lesquels l’Algérie a le plus de vols. La France, où un couvre feu a été instauré, a enregistré hier, un nouveau record de cas journaliers avec 32.427.

L’Italie a recensé 11.705 nouvelles contaminations ces dernières 24 heures, tandis que l’Espagne a enregistré 15 186 nouveaux cas vendredi.

Le Maroc a recensé 3763 samedi alors que la Tunisie a enregistré 5752 nouveaux cas du 13 au 16 octobre.