Cherté des billets d’avion: Ce qu’a dit le PDG d’Air Algérie

Interrogé sur la cherté des billets d’Air Algérie, le PDG de la compagnie aérienne nationale Bakhouche Alleche a défendu les prix pratiqués par sa compagnie.

“Les billets d’Air Algérie ne sont pas chers. N’en déplaise à beaucoup. Les professionnels du tourisme et du voyage savent faire la part des choses.” a t-il affirmé, hier, à des journaliste en marge de la signature de plusieurs conventions avec différents acteurs du secteur touristique.

“Je m’inscris en faux contre cette idée, que vous répétez à satiété. Il va falloir s’en débarrasser.” a ajouté le PDG de l’Air Algérie.

Des clients d’Air Algérie ont souvent critiqué les prix des billets notamment entre la France et l’Algérie qu’ils estiment “trop chers” surtout durant la période estivale.

Vous aimerez aussi: Air Algérie: Communiqué concernant les billets d’avion

La compagnie aérienne nationale explique que cette flambée des prix durant l’été par la forte demande durant cette période. “Le prix est calculé sur la base dune veille concurrentielle ainsi que la règle universelle de l’offre et la demande.” avait expliqué, en août 2019, la compagnie, dans un communiqué.

Air Algérie affirme que les prix de ses billets “sont les mêmes que ceux pratiqués par les autres compagnies aériennes qui exploitent le réseau France-Algérie.”

Le premier responsable de la compagnie aérienne nationale avait déjà expliqué, dans un entretien accordé à l’APS, que les prix des billets d’avion sont soumis à la règle de l’offre et de la demande, mais surtout influencés par la concurrence, le facteur temps et le remplissage des appareils.