Rapatriement de plus de 5.000 Algériens bloqués à l’étranger

Plus de 5.000 ressortissants algériens, bloqués à l’étranger, ont été rapatriés depuis le 20 juillet dans le cadre de la deuxième opération de rapatriement.

5.158 algériens bloqués dans 26 pays ont été rapatriés depuis le 20 juillet à travers vingt vols et deux dessertes maritimes, a indiqué, hier dimanche à l’APS le porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Abdelaziz Benali Cherif.

Selon les chiffres avancés par le responsable du MAE, 2 236 personnes ont été rapatriées de France, 616 d’Arabie Saoudite, 635 d’Espagne, 111 d’Italie dont des personnes bloquées à Malte et en Grèce.

Air Algérie a également rapatrié 230 algériens depuis l’aéroport de Bruxelles, dont des citoyens bloqués aux Pays-Bas et au Luxembourg et 213 depuis Francfort, dont des personnes bloquées en Autriche, en Slovaquie, au Danemark, en Suède, en Norvège, en Pologne, en Lituanie, en Hongrie et en Finlande.

510 ressortissants algériens ont aussi été rapatriés du Canada, 225 de Malaise (dont deux bloqués à Singapour), 124 d’Oman et 249 du Qatar. En outre, 09 ressortissants algériens ont été rapatriés de Tunisie par voie terrestre.

Le porte parole du MAE a précisé à l’APS que cette deuxième opération de rapatriement se poursuivra jusqu’au 30 juillet. 20 vols seront opérés par la compagnie aérienne nationale Air Algérie pour rapatrier plus de 5.000 algériens bloqués inscrits sur la plateforme numérique en Égypte, en France, en Jordanie, en Russie, en Ukraine, au Royaume Uni, aux États Unies et au Qatar mais aussi des personnes bloquées dans des pays voisins des points de rapatriement.