Les avions d’Air Algérie sont cloués au sol depuis plus de 4 mois

Les avions de la compagnie aérienne nationale Air Algérie sont cloués au sol depuis la suspension du trafic aérien le 18 mars à cause de la crise sanitaire du Covid19.

Pour l’instant, aucune date précise pour la reprise des vols n’a encore été annoncée par les autorités. Les avions d’Air Algérie ont seulement effectué quelques vols de rapatriement des ressortissants algériens bloqués dans plusieurs pays.

Au total, la compagnie aérienne nationale a annulé plus de 17 000 vols depuis la suspension du trafic aérien le 18 mars, dont plus de 4300 vols de entre le 18 mars et le 30 avril.

Air Algérie a déjà perdu 16,3 milliards de dinars suite à la suspension du trafic aérien en raison de la propagation de la pandémie du coronavirus.

Ces pertes pourraient atteindre 35 milliards de dinars d’ici la fin de l’année 2020, selon le ministre des finances Aymen Benabderrahmane.

Les avions d’Air Algérie seront prêts pour la reprise des vols

La compagnie aérienne nationale affirme que ses avions seront prêts dès que la décision de la reprise des vols sera prise par les autorités.

« Le jour de la reprise, tous les avions seront en état de marche. Toutes les mesures ont été prises pour que les avions soient prêts à voler dès qu’on nous dit que le déconfinement sera entamé dans deux ou trois jours » avait déclaré à Canal Algérie, Mohammed Charef, responsable exploitation et conseiller du PDG d’Air Algérie.

Air Algérie avait mis en place un plan de mise en navigabilité de sa flotte qui a été conçu et développé par ses experts et ses techniciens.

Ce plan comprend plusieurs mesures de sécurité et de protection qui permettront de relancer l’activité après la levée des mesures de confinement.

Les services techniques de la compagnie aérienne nationale ont établi un programme qui consistera notamment à retirer les protections spécifiques appliquées aux avions en état d’arrêt, lancer les travaux redevable selon le manuel des avions mais aussi lancer l’inspection et la vérification avant la mise en service.