9 milliards d’euros pour sauver Lufthansa

Une aide de 9 milliards d’euros a été accordée, hier jeudi, pour sauver de la faillite Lufthansa, rapporte l’agence AFP.

Les actionnaires, réunis en assemblée générale, ont très largement approuvé le projet à plus de 98% des voix.

Même en bénéficiant de l’aide publique, la suite s’annonce compliqué pour le groupe Lufthansa car le redémarrage ne sera que très progressif.

“Une reprise rapide n’est pas en vue, et nous savons que les conséquences (du coronavirus) auront un impact encore pendant les prochaines années”, a expliqué le patron du groupe Lufthansa, Carsten Spohr.

22 000 emplois menacés

Le Groupe Lufthansa aura une centaine d’avions de moins sur ses 763 d’avant la crise. La pandémie du Covid19 a cloué au sol la quasi-totalité de sa flotte pendant près de deux mois.

Lufthansa veut supprimer 16% des effectifs mondiaux, soit 22.000 emplois équivalent temps plein dont la moitié en Allemagne.

En avril, le PDG du groupe avait indiqué que Lufthansa perd 1 million d’euros par heure en raison du coronavirus. « Nous ne pourrons pas surmonter cette crise de plus en plus longue sans soutien de l’Etat », avait déclaré Carsten Spohr.