Le ministère du tourisme s’engage à poursuivre l’accompagnement des opérateurs du secteur

Le secrétaire général du ministère du Tourisme a réitéré “l’engagement du ministère à poursuivre l’accompagnement des opérateurs du secteur pour qu’ils puissent surmonter les répercussions de la crise sanitaire que traverse le pays”, rapporte l’APS.

Le SG du ministère a réitéré cet engagement lors d’une rencontre avec avec les représentants des syndicats et des fédérations nationales du secteur pour passer en revue les engagements pris par la tutelle pour les accompagner à surmonter les répercussions de la crise sanitaire, selon un communiqué du ministère, cité par l’APS.

Cette rencontre a permis aux représentants des organismes du secteur d’exposer “leurs préoccupations quant à l’impact de la Covid-19 sur l’activité touristique en Algérie”.

Plusieurs propositions ont sanctionné cette rencontre entre le ministère du tourisme et les professionnels du secteur. On cite notamment la facilitation de l’accès aux crédits bancaires, le report du paiement des crédits préalablement octroyés en vue d’amortir les pertes ayant touché l’activité suite aux mesures préventives prise dans le cadre de la lutte contre la Covid-19.

Pour leur part, les participants ont “salué les efforts consentis pour amorcer la reprise de l’activité touristique”, a indique le communiqué du ministère du tourisme.

Le ministre du tourisme Hacène Mermouri a rappelé, lors de son allocution au cours des travaux du 63ème comité régional africain organisée par l’organisation mondiale du tourisme, que que les autorités sont déterminées à accompagner les opérateurs économiques dont les professionnels du tourisme pour relancer activités commerciales après la levée du confinement.

Le Syndicat national des agences de tourisme et de voyages avait appelé les autorités à accompagner les agences de tourisme et de voyages au bord de la faillite, en honorant leurs engagements quant à la prise en charge des problèmes financiers auxquels elles sont confrontées.

Les agences de voyage ont été frappées de plein fouet par la pandémie de Covid-19, et ont subi d’énormes pertes.