Le porte parole d’Air Algérie s’exprime sur la reprise des vols

Le porte parole de la compagnie aérienne nationale Air Algérie, Amine Andaloussi s’est exprimé, ce mardi, sur la reprise des vols.

“On ne peut pas avancer de date pour la reprise du trafic aérien des voyageurs. La décision d’ouvrir l’espace aérien est une prérogative du président de la République.” a t-il déclaré à l’APS.

Cependant, explique le responsable d’Air Algérie, “même si on décide de reprendre cette activité, on va le faire à hauteur de 30% de notre programme habituel, et on ne peut pas excéder les 40% d’ici à la fin 2020”.

Depuis la suspension du trafic aérien le 18 mars, Air Algérie a annulé “quelque 17.620 vols” que ce soit pour les lignes intérieures ou extérieures, selon le porte parole de la compagnie aérienne nationale.

Dimanche, le journal El Moudjahid, qui cite des sources proches de la compagnie aérienne nationale, a annoncé que la reprise des vols domestiques “interviendrait à compter du 14 juin.”

Concernant les vols internationaux, le journal a annoncé qu’Air Algérie “envisagerait, après décision des hautes autorités du pays, de relancer les vols commerciaux, une reprise des vols à compter du 26 juin vers les pays du Maghreb, de l’Afrique subsaharienne, ainsi que certains pays du Proche-Orient. Pour ce qui est des liaisons avec les pays de l’espace Schengen, elles pourraient reprendre dès le 1er juillet sous réserve de l’autorisation des plus hautes autorités algériennes.”

Air Algérie a annoncé, le 19 mai, qu’elle « se prépare à la reprise » de ses vols en adoptant « un dispositif de protection sanitaire à tous les niveaux, avant et durant votre voyage. »

« Air Algérie déploie tous ses efforts pour vous assurer un voyage en toute sécurité dans le respect des recommandations sanitaires internationales, aussi bien lors de la préparation des vols, que pour les prestations offertes à l’agence, à l’aéroport ou à bord. » indiquait Air Algérie sur son site internet.