7 515 algériens rapatriés depuis mercredi

7.515 algériens ont été rapatriés de plusieurs capitales et villes du monde depuis mercredi dernier à travers des moyens de transport aérien, maritime et terrestre, dans le cadre des mesures préventives prises contre le risque de propagation du nouveau coronavirus (Covid-19), a indiqué dimanche le ministère de l’Intérieur, des Collectivités locales et de l’Aménagement du territoire.

Lire aussi: Coronavirus: 6833 algériens placés en confinement dans 56 hôtels

Ces personnes ont été transportées vers le pays à travers “21 vols et deux (2) dessertes maritimes. 7 hôtels publics, 44 hôtels privés ainsi que 5 autres infrastructures publiques (cités universitaires, auberges de jeunesse et dortoirs, etc.) ont été mobilisés pour leur accueil durant la période de confinement, selon le ministère.

Le ministère de l’Intérieur précise que 1.119 passagers sont arrivés jeudi par voie aérienne sur les vols “Paris-Alger (250 passagers, puis 301 passagers) Marseille-Oran (162 passagers), Lyon-Oran (98 passagers), Casa Blanca-Tlemcen (81 passagers) et Dubaï-Alger (299 passagers).

Lire aussi: Coronavirus: Rapatriement de 2.278 algériens bloqués dans des aéroports à l’étranger

1.977 passagers sont arrivés vendredi et 1.281 autres le samedi, ce qui fera un total de 4.449 citoyens algériens rapatriés par voie aérienne du 19 au 21 mars. 1.389 personnes ont été rapatriées vers le pays par voie maritime durant la même période avec 643 passagers de provenance d’Alicante vers Oran, et 746 autres de Marseille vers Alger.

Lire aussi: Coronavirus: Tebboune ordonne le rapatriement des Algériens dans les aéroports à l’étranger

Concernant le rapatriement par voie terrestre, le ministère de l’Intérieur a indiqué qu’un total de 1.677 personnes sont entrées sur le sol algérien du 18 au 21 mars en provenance de Tunis, répartis comme suit : “250 personnes à El-Oued, 775 personnes à El-Tarf, 300 personnes à Souk Ahras et 352 personnes à Tébessa” toutes hébergées dans des lieux de confinement aménagés spécialement pour la circonstance.