Des vols annulés un peu partout à cause du Coronavirus

Des vols ont été annulés un peu partout dans le monde à cause de la propagation de l’épidémie du coronavirus, rapporte Air Journal.

En Arabie Saoudite, les frontières sont désormais fermées avec 14 pays en plus de la Corée du Sud : la France, l’Italie, l’Allemagne, l’Espagne, la Turquie, les Émirats arabes unis, le Koweït, le Bahreïn, le Liban, la Syrie, Oman, l’Égypte et l’Irak. Les visas déjà émis ont été déclarés « obsolètes » par les autorités. La compagnie nationale Saudia a immédiatement suspendu tous les vols vers ces zones (y compris ceux vers Paris-CDG), tandis que seuls les résidents pouvaient débarquer des vols arrivant hier soir dans le pays. Ce fut le cas par exemple pour trois avions d’Etihad Airways, qui a suspendu dans la foulée les 12 vols quotidiens opérés d’habitude vers différentes villes d’Arabie Saoudite (un vol rapatriant des pèlerins de Médine a été autorisé à décoller hier).

Au Cap Vert, Cabo Verde Airlines a en plus de l’Italie annoncé la suspension de ses vols vers Washington du 8 mars à la fin mai en raison de l’épidémie qui se propage aux Etats-Unis ; mais elle maintient pour l’instant sa route vers Boston.

Lire aussi: Air Algérie suspend ses vols vers Milan

En Iran, China Southern Airlines a envoyé deux Boeing 787 Dreamliner récupérer des ressortissants ; passagers et équipages seront mis en quarantaine pour 14 jours à leur arrivée à Zhengzhou et Changsha.

A Hong Kong, Cathay Pacific a annoncé la suspension jusqu’au 28 mars de tous ses vols vers le Japon, où une quarantaine est désormais obligatoire : les routes vers Tokyo-Haneda, Nagoya, Sapporo et Fukuoka sont concernées depuis hier, et celles vers Narita et Osaka le seront à compter de vendredi. La compagnie se penche en outre sur la possibilité d’envoyer des avions passagers vides vers le pays, juste pour assurer le transport de fret – même si les vols tout-cargo ne sont pas affectés.

Singapore Airlines et SilkAir ont renforcé les réductions de fréquences temporaires de leurs vols au départ de Singapour, toujours en réponse à la baisse de la demande, le détail des routes affectées étant disponible ici. Elles ont désormais réduit de 13,9% leurs capacités entre février et mai.

En Indonésie, Citilink a annulé selon Airlineroute deux routes prévues cet été, celle reliant Bali à Francfort via Jakarta prévue pour le 2 juin et celle entre la capitale et Tokyo-Narita qui devant être inaugurée le 2 mai.

Lire aussi: Coronavirus: Alitalia suspend ses vols à Milan

En Australie, Qantas et sa low cost Jetstar vont réduire leurs capacités de près de 25% sur six mois, soit jusqu’à la mi-septembre « plutôt que de réagir au jour le jour » selon le CEO Alan Jones. Qui va renoncer à une partie de son salaire, le reste de l’exécutif devant réduire les siens de 30%.

Enfin Air New Zealand a annoncé une baisse de 10% de ses capacités en Nouvelle Zélande, un gel des embauches et des propositions de congés sans soldes pour ses employés. Et elle a renoncé à présenter des prévisions de résultats pour 2020.

Source: Air Journal