Aigle Azur réfute la possibilité d’une fermeture prochaine faute d’avions

La compagnie aérienne Aigle Azur a réfuté, dans un communiqué rendu public aujourd’hui, la possibilité d’une fermeture prochaine faute d’avions.

La compagnie, explique dans on communiqué, qu’elle « entend assurer tout son programme de vol, le mois d’août 2019 devant en outre être un mois record en termes de chiffre d’affaires, battant tous les précédents chiffres d’affaires mensuels réalisés ».

Aigle Azur, assure qu’elle » ne nie aucunement avoir des difficultés dans un contexte particulièrement difficile » expliquant travailler « sur différents projets pour assurer sa pérennité à la fois à moyen et long terme ».

« Le Comité d’Entreprise (CE) en est actuellement saisi et l’étudie dans les prérogatives qui sont les siennes. Toutes les forces vives d’Aigle Azur sont mobilisées pour assurer le transport, le confort et la sécurité de ses milliers de passagers » détaille la compagnie dans son communiqué.

Aigle Azur explique, par ailleurs, qu’elle dispose d’une flotte de 11 avions. « Il est vrai que début juin, un seul loueur d’avion a repris un appareil A32a0 en sortie d’entretien qu’elle exploitait, utilisant des moyens fallacieux. Aigle Azur a affrété un appareil similaire cet été pour assurer les vols et entend reprendre un de ses deux appareils qu’elle loue à la TAP dès cet hiver 2019 » affirme la compagnie.

Depuis, souligne Aigle Azur, « aucun propriétaire d’avion qu’elle exploite ne presse Aigle Azur de lui rendre un appareil. La compagnie affiche près de 25 millions d’euros de trésorerie à date ».